Pmarinier.com website reputation

Pays

Google+

LA GALERIE VERTICALE

sélection Photo-Art et Musique 1. Coucher de soleil
Sélection Photo-Art et Musique 2. Reflets sur l'eau
Sélection Photo-Art et Musique 3. Petit port
Sélection Photo-Art et Musique 4. Fleurs
Sélection Photo-Art et Musique 5. Papillon
Sélection Photo-Art et Musique 6. Automne
Sélection Photo-Art et Musique 7. Crique
Sélection Photo-Art et Musique 8. Poisson tropical
Sélection Photo-Art et Musique 9. Mer
Sélection Photo-Art et Musique 10. Stonehenge
Médaillon nature 1
Médaillon nature 2
Médaillon nature 3
Médaillon nature 4
Médaillon nature 5
Médaillon nature 6
Médaillon nature 7
Médaillon nature 8
Médaillon nature 9
Médaillon nature 10

INTRODUCTION

 

Cette toute nouvelle page va me permettre d'aborder et de développer un domaine pour lequel je m'intéresse beaucoup qui est celui de la psychologie humaine.

 

Par sa définition,la psychologie,qui vient du grec " psulké (âme) et logos (parole),est l'étude scientifique des faits psychiques,

également celle des comportements.Elle se divise en de nombreuses branches d'étude aussi bien théoriques que pratiques.

 

La psychologie a de nombreuses applications qui peuvent être : thérapeutiques,individuelles ou bien collectives,sociales,et parfois même politiques ou morales.

 

Ayant pour seul objectif l'investigation de la structure et du fonctionnement du psychisme humain,elle peut s'attacher

pour ainsi dire à explorer,à examiner,à décrire,évaluer et à expliquer les processus mentaux dans leur ensemble en prenant compte toutes les manifestations de la subjectivité.

 

Au sens plus général,la psychologie est la connaissance empirique ou intuitive des sentiments,des idées,des compor-tements d'une personne et des manières de voir,de penser,de sentir,d'agir qui caractérisent un individu ou un groupe.Il se fait que je m'intéresse à la psychologie depuis très longtemps.

 

C'est un domaine que je trouve associé et aussi complémentaire de celui du chemin de la connaissance et de celui de la spiritualité.La nature mentale de chaque être humain étant selon chaque cas différente et vraiment très complexe,il m'a toujours semblé naturel,utile et spontané pour arriver à pouvoir

 

décrypter,connaître,analyser et aussi comprendre tous ces mécanismes psychiques et ces fonctions mentales de développer au maximum mon pouvoir d'intuition et d'introspection.

 

Par la suite,je vous communiquerai ci-dessous mes analyses et mes recherches personnelles dans ce domaine.Voilà!...En espérant que ce sujet vous intéressera et que cette page de mon site artistique vous y fera revenir à chaque nouvelle publication.

 

PANORAMA DU MONDE PSYCHOLOGIQUE

 Le monde de la psychologie,tel qu'il m'apparait,est un monde qui est obscur et très complexe,car il étudie,analyse et réper-

torie des milliards de cas,tous uniques et différents.Notre mental respectif possède pour nous tous ses propres traits de caractère,avec ses propres forces et faiblesses.

 

D'une manière générale,on peut dire que nous définissons et percevons ce monde d'une vue assez grossière,sans même toujours chercher à connaître ou à savoir les causes et les effets qui s'opèrent en nous,souvent à notre insu dans ce monde.

 

La psychologie nous entraine le plus souvent au coeur des trois premiers mondes.Le monde physique,vital et surtout mental,

car c'est bien là que réside son siège.D'une recherche ou analyse intuitive,elle permet de collecter et de sentir la plupart

 

des flux émotionels,affectifs ou sentimentaux,ainsi que moraux ou encore intellectuels,ce qui nous autorise à dessiner assez facilement le profil psychologique ou la nature caractérielle d'un groupe ou d'une personne.

 

Pour pouvoir explorer et analyser ce monde en toute sécurité,

il est plutôt recommandé,voire nécessaire de pouvoir disposer d'une grande intuition, profonde et aiguisée,et également d'un pouvoir de concentration puissant et imperméable.

 

De par ses origines et ses apparitions très anciennes,le vaste monde de la psychologie s'est malheureusement banalisée.

De nos jours,on peut dire qu"elle se vend et se commercialise

 

par exemple sous le visage nouveau du coaching en tout genre,

ce qui nous éloigne d'autant plus de sa raison d'être et d'exis-ter,qui est la connaissance de la psyché humaine et de tous ses modes d'action,de réflexion comme également de fonctionne-

ment.

 

L'apparition et la manifestation logique et progressive,

innnombrable des troubles et des disfonctionnements psychologiques générés par la forte concurrence,la dure

 

pression,l'exigence,la catégorisation,la sélection et la vitesse

à laquelle notre société moderne tourne et s'organise,rend et divise le monde de la psychologie d'aujourd'hui d'une grande complexité ayant de nombreuses branches.

 

Que ce soit la psychologie chez l'enfant,l'adolescent,la femme,

dans l'entreprise,la psychologie urbaine,du couple,du développement,du travail,la psychologie cognitive, positive,

 

masculine ou sociale,nous font constater qu'une spécialisation ou une expertise est nécessaire pour pouvoir examiner,

diagnostiquer, et traiter avec les outils appropriés ou des moyens efficaces ce vaste monde qu'est celui de la psychologie.

 

MES ANALYSES 1ère partie

Observation,intuition,concentration.C'est avec ces trois moyens que sont fondées mes analyses.N'étant absolument pas d'ordre scientifique,ils portent leur regard sur le monde de la psychologie et s'exercent depuis plus de 25 années sur celui-ci.

 

On peut dire que la psychologie,telle qu'elle s'établit aujourd'hui,est un nouvel état de conscience se trouvant omniprésent dans la société moderne.Cet état n'existait pas

 

avant ou du moins pas de nature à modifier notre façon de penser,de se comporter ou d'agir.C'est vers la fin des années

80 que notre regard a commencé à changer.

 

Le portrait mental et psychologique de l'individu de base,

comme de la société dans son ensemble s'est logiquement, petit à petit,considérablement modifié, transformé,passant au fil du temps d'un mental joyeux et insouciant à son contraire.

 

La réalité sociale de la psychologie du monde actuel est vraiment préoccupante,sinon accablante.Je vois et remarque depuis un bon moment que les centres médico-psychologiques

 

poussent en abondance comme des champignons,les hopitaux de proximité débordent,les cellules de crise ou bien d'urgence ne peuvent plus suivre.

 

Les causes de tous ces problèmes sont vraiment profonds et très nombreux,que ce soit par exemple l'augmentation constante et progressive de la violence,du stress,de l'indiffé-rence,de l'aggre-ssivité individuelle ou collective,du non

 

respect publique élémentaire,de l'élévation constante du chômage,du coût de la vie,de l'isolement individuel,de l'injustice sociale,du passage à l'euro,de la libre concurrence,

de l'éclatement de la cellule proche ou familiale,etc...

 

Tous ces changements,tous ces bouleversements progressifs,

qui se sont empilés au cours des années ont obligatoirement,

d'une manière ou d'une autre poussés, contribués à fortement pressurisé notre état psychique et notre santé psychologique.

 

Aujourd'hui,nous pouvons facilement ressentir que le stress,qui est un état psychologique assez nouveau,nous indique maintenant inconsciemment que nous sommes embarqués dans une nouvelle façon de penser,d'être ou

 

d'agir qui a besoin d'aller beaucoup plus vite qu'il nous est naturellement nécessaire, ce qui a pour dommage et consé-

quence logique,l'apparition répétitive de légers troubles ou angoisses existencielles et également d'ordre psychologiques.

 

J'ai également pu observer et constater durant ces 25 dernières années,que nous n'avons pas su du tout anticiper tous ces nombreux problèmes et ces multiples bouleversements.

 

Notre barrière mentale,qui jusqu'à présent jouissait d'une tranquilité et d'une sécurité que l'on croyait infranchissable s'est retrouvée fortement ébranlée et dans de nombreux cas a même volé en éclats.

 

Le simple fait que tout soit verouillé ou surveillé aujourd'hui

en est une preuve très palpable et aussi très concrète.

Psychologiquement, notre mental est devenu aujourd'hui plus friable,beaucoup plus vulnérable et dans une plus grande

 

mesure,plus facilement influençable,surtout à cause du flot considérable de données ou d'informations en tout genre qui lui demande de fournir un travail de gestion et d'analyse qui n'était pas nécessaire auparavant.

 

Il y a aussi que toutes les nouvelles technologies ont également creusés un écart supplémentaire entre les générations,qui s'il n'est pas diminué ou comblé,ne sera pas de nature à harmo-

niser et à équilibrer le monde de la psychologie individuelle.

 

MES ANALYSES 2ème partie

Au départ,la psychologie individuelle se forme avec celle de notre conscience et tous deux prennent leur essor dans les mondes supérieurs invisibles de la nature de l'existence.

 

Puis,une fois que nous naissons elle sera déterminée,pour toutes les caractéristiques de base de notre mental d'une part, par celles de nos proches comme nos parents,d'autre part par

le noyau,la cellule et l'environnement familial.

 

Ce développement naturel étant acquis pour la majorité d'entre nous,c'est ensuite avec le contact et la fréquentation vers le monde extérieur que la psychologie individuelle va devoir

 

continuer à se connaître,à apprendre,à sentir,à expérimenter,

à goûter,à analyser et à penser afin de se forger au fil  du temps ce qui sera devenu et considéré aux yeux des autres comme étant notre caractère.

 

Bien que de multiples statistiques puissent établir des comparaisons ou des similitudes,il se fait que chaque être humain est doté d'une nature caractérielle qui lui est propre.

 

Elle peut se définir elle-même par la somme totale de nos expériences,qui elles-mêmes peuvent d'une certaine manière,

conditionner et influer sur la base existencielle fondamentale

de notre caractère.

 

D'une vue générale,nous faisons tous appel à un minimum

de psychologie individuelle,surtout quand nous sommes en groupe,car notre façon d'être,de se comporter et d'agir doit prendre en compte celle des autres et s'y fondre ou être lié

pour pouvoir s'y sentir accepté.

 

Ce qui n'est pas du tout le cas lorsque nous sommes seuls,ou bien qu'aucune présence ne nous demande alors de diriger notre psychologie individuelle sur elle par rapport à soi-même.

La psychologie d'un individu s'opère couramment par un sentiment ou une interprétation très souvent d'ordre sensitif.

 

Ce premier contact,qui est toujours invisible,dure en général moins d'une demi-seconde,et pourtant son contenu récolté est souvent riche en lecture et en information car il nous indique,

 

par notre profonde intuition,instantanément, quelles sont les contours ou les formes les plus lisibles et apparentes de la nature instantannée,psychologique et caractérielle d'un groupe ou comme celle d'une personne.

 

Ensuite,la demi- seconde qui suit ce premier contact peut être d'ordre soit mental ou vital.Mental pour confirmer la sensation positive,et à l'opposé vital si elle est négative.

 

Prenons un seul exemple.Quand nous sommes surpris par quelqu'un ou quelque chose,nous ressentons immédiatement un point vif dans le bas du ventre ou au milieu de la poitrine,

 

qui a pour conséquence de nous faire sursauter.Ce système d'alarme provenant du monde vital nous indique la plupart du temps,l'apparition ou le déroulement d'un fait innatendu voire un potentiel danger.

 

À l'opposé s'il elle est mentale,elle produira en nous un flux de reconnaissance ou de connaissance qui nous est familière,dont les effets immédiats et bénéfiques détendront le champs de notre espace mental, sécuriseront celui du vital,et donneront du plaisir à notre espace physique et à notre psychologie indivi-

duelle respective.

 

MES ANALYSES 3ème partie

La psychologie de notre cerveau ( origine cognitive ) est une impressionnante machine à traiter les informations qui nous entourent.Celles-ci sont extrêmement nombreuses et de nature diverses,que ce soit les odeurs,les sons,les images,les couleurs etc...

 

Pour ne pas se trouver noyé ou submergé par cette somme colossale et inombrable d'informations,notre cerveau utilise

des "stratégies",et des procédures qui,si elles permettent une simplification des informations que nous recevons,ont également pour conséquence de créer des stéréotypes.

 

Du point de vue de la manière dont notre cerveau peut traiter toutes ces informations,définissant ainsi l'origine des stéréo-

-types,qui est issue de notre capacité à catégoriser et à classer les éléments présents dans notre environnement, fait

 

que le traitement et l'analyse de toutes les informations effectués par notre cerveau auront directement des effets et des répercus-

sions sur notre façon de penser,de se comporter ou bien d'agir.

 

Dans la mesure où l'étude de l'extérieur et de l'environnement est aussi complexe,les individus,en règle général,filtrent et sélectionnent l'immense quantité de données et d'informations 

 

qui leur provient de l'environnnement,tout en simplifiant leur traitement en ayant recours à des catégories d'objets ou de personnes.De cette manière,l'application du choix part toute une palette d'option s'effectue.

 

Ressemblance,mimetisme,affinité,reconnaissance,similitude ou bien encore par l'identification devient plus facile.

 

La compréhension et l'application de tous les processus formatés par la psychologie nous oblige également à accentuer,

à assimiler,et à contraster toutes les informations extérieures

 

entrant dans notre cerveau,afin que celui-ci puisse faire son travail de triage,d'archivage,de totale mémorisation,de détection comme d'interprétation le plus homogènement possible.

mes analyses épilogue

Finalement après avoir réfléchi sur ce sujet,je ne suis nullement surpris ou étonné de l'état d'abandon et de la situation vraiment précaire dans lequel se trouve le monde de la psychologie d'aujourd'hui.Il serait tout de même intéressant de comprendre

 

par exemple toutes les nombreuses erreurs ou les décisions qui sont autorisées et aussi commises.La psychologie collective étant reliée à l'individuelle,les rapports et contacts amicaux,

familiaux et autres se sont modifiés.

 

Dans sa majorité le monde actuel a considérablement diminué le contact réel et s'est aussi éloigné du rapport direct,préférant de loin la réception d'un sms ou envoyer un message,ce qui à

 

pour effet tangible et perceptible,du point de vue de l'état psychologique,tend à soumettre tous les individus qui sont trop dépendants de ce nouveau mode de communication à un état de conscience ou le stress a ses habitudes et est sûrement bien présent.

 

Je remarque facilement que la surenchère de la violence dans

le paysage audiovisuel est autorisé à partir de 10 ans.

 

Bon...très bien !...Attendons donc l'autorisation à partir de 8 ans,continuons toujours à augmenter le niveau de violence des films et vous verrez les résultats.Il est important de savoir que

 

tous les détails dans la vie sociale ont une certaine influence et un certain impact sur la psychologie individuelle,qui elle-même débouche et déteint fortement ensuite sur la psychologie collective.

 

Bien que la plupart d'entre nous en soit totalement ignorants,

c'est un fait,et il est bien réel.La psychologie moderne est dans une voie de dérivation.Nous l'avons détourné de son axe fixe initial,pour en faire un commerce profitable et juteux.

 

Si certains tentent de la remettre dans la bonne direction,un trop grand nombre l'utilise à mauvais escient,ce qui me fait

dire que l"avenir du monde de la psychologie,dans sa globalité,

 

a encore un travail titanesque d'analyses et aussi de longues recherches avant de pouvoir prétendre retrouver sa vraie raison d'être,d'exister,et la place qu'elle devrait occuper dans notre société, qui est malmenée,aveugle et tourmentée.

Mes recherches : introduction

Voici maintenant le parcours et la manière dont j'ai mené toutes mes recherches pendant de nombreuses années dans le monde de la psychologie humaine.Je commencerai par vous dire que chacun,tout au long de sa propre vie,est amené à un moment ou à un autre,à faire des erreurs,de choisir les mauvaises solutions etc....

 

La nature réelle de nos échecs étant naturellement de sources très diverses,il en est une qui souvent nous fait défaut.C'est le manque de psychologie ou plutôt très précisément de finesse psychologique.

 

Ma nature intérieure m'a donc poussé un jour à entreprendre des recherches,par le biais d'une analyse et introspection mentale et intuitive très profonde,me permettant au fil du temps et de la lente progression de cet incroyable scanner

 

psychologique, de mieux comprendre comment une situation donnée promise au succès se transforme en échec,ou inverse-

ment, et de clarifier au maximum tout le cheminement intérieur et les liens extérieurs qui y aboutissent.

 

Ma méthode de recherche est longue,méticuleuse et demande de surcroit une grande capacité de concentration,de mémori-

-sation, d'une facilité à déplacer ou à analyser sous tous les

 

angles tous les éléments projetés sur l'écran de notre champs mental.La première partie de ce chapitre sera consacrée à vous parler des outils indispensables que j'utilise pour mener toutes mes recherches dans le monde psychologique.

1ère partie : la concentration

Tous les chercheurs du monde entier qui entreprennent des recherches étant complexes, sérieuses,longues et fastidieuses,

savent pertinemment que sans un taux élevé de concentration,

il serait sûrement impossible de trouver ou d'aboutir à quoi que ce soit.Dans le monde de la psychologie,il en va de même.

 

La concentration est selon ma propre analyse et expérience,

le rassemblement global de toutes les énergies dont nous disposons,focalisées sur un point très précis,dans le seul et unique but de minimiser au maximum tous les risques d'échec,d'erreur ou de maladresse.

 

Potentiellement,ils peuvent modifier les résultats de nos actions,de nos entreprises, initiatives,décisions etc...

 

Grâce à la concentration,la distance qui nous sépare du but

à atteindre s'en trouve considérablement raccourcie,car elle dessine immédiatement sous nos yeux une ligne droite.

 

Elle est également un très bon isolant,par rapport aux perturbations incessantes générées par les multiples bruits

et mouvements venant du monde extérieur.

 

Nous pouvons bien sûr développer notre concentration naturelllement,de bien des façons différentes,les plus usuelles ou accessibles dans la vie courante étant par exemple la lecture ou bien la pratique d'un sport.

 

Plus il nous est possible d'optimiser notre pouvoir de concentration,et plus nous gagnerons en confiance,en attention, en précision,en efficacité, en puissance de pénétration,en adresse,en gain de temps et d'énergie.

 

Il faut savoir que la concentration est finalement ce qu'il y a

de meilleur dans toutes nos énergies,car c'est un filtre très performant qui peut déjà,à lui tout seul,nous permettre la

 

réussite de bien des choses.C'est donc avec ce premier outil

très important que j'ai débuté mes recherches.Je vous parlerai ensuite de mon second outil,tout aussi important qui est la mémorisation.

2ème partie : la mémorisation

Tout d'abord dans le monde de la psychologie,il faut savoir

que la mémoire est la faculté de l'esprit,permettant de stocker,

conserver et de pouvoir rappeler toutes  les expériences passées,des informations ou bien encore des gestes.

 

Ce vaste domaine peut être traité par toute une palette de moyens,de traitements et de différentes approches: cognitiviste,comportementaliste,psychanalytique ou bien en dernier lieu neuropsychologique.

 

En ce qui concerne notre mémoire,elle est composée de cinq systèmes principaux, formant une grande pyramide.Ces cinq systèmes pouvant à leur tour se diviser séparément en plusieurs sous-systèmes.

 

Siégeant dans le monde mental,son mode de fonctionnement

est essentiel et evidemment très complexe.Il est possible de dire également que la mémoire se place et peut s'analyser dans deux grandes catégories.

 

La mémoire individuelle et la mémoire collective,chacune ayant disponibles des sous-systèmes de recherche et d'analyse bien distincts et différents.

 

D'un point de vue général,dans la vie de tous les jours,la plupart d'entre nous sommes amenés à nous servir surtout de trois types de mémoire.

 

La première en principe posséde des données à court terme,la seconde s'allonge et peut récupérer des données sur le long terme et la troisième est de registre sensoriel.

 

Il nous arrive très fréquemment de ne pas arriver à mémoriser,

ou se souvenir de certaines choses,et le stress,qui est quasiment omniprésent dans la vie

 

moderne y est sans doute pour quelque chose,car sachez que c'est à cause de lui que notre cerveau relâche des hormones

et des neurotransmetteurs, ce qui affectent les processus d'encodage dans l'hippocampe.

 

C'est durant un grand nombre d'années que j'ai fais travailler ma mémoire en lui demandant de fournir une recherche mémorielle très précise et de plus en plus longue et intense.

 

D'une manière générale,la plupart d'entre nous sommes souvent incapables de se rappeler ou d'énumérer clairement et distinctement tous les faits et gestes que nous faisons dans une journée.Nous ne mémorisons en fait que le plus marquant ou le principal,rarement les moindres détails.

 

Et c'et là que mon travail très profond et minutieux m'a servi à reconstituer pièce par pièce,tous les puzzles des actions et des décisions prises dans ma vie.Les plus infimes détails sont utiles et importants,car à eux seuls,ils peuvent faire basculer dans un

 

sens ou dans l'autre n'importe quelle situation donnée à laquelle nous serons confrontés.Très bien !...Le troisième outil précieux et indispensable de mes recherches dont je vous entretiendrai par la suite sera la visualisation.

3ème partie : la visualisation

La visualisation est la capacité mentale que nous avons tous de nous représenter un objet,un son,une situation,une émotion ou une sensation. Selon son intensité,cette représentation peut déclencher plus ou moins les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité.

 

La visualisation fait désormais partie d'une branche spécialisée s'appelant la psychoneuroimmunologie,et qui comprend des techniques comme la méditation,l'hypnose ou le biofeedback.

 

On se sert donc de la visualisation pour agir sur des types de comportements ou bien sur de nombreux processus qui sont très souvent d'ordres physiologiques.Pour certains objectifs,

les représentations mentales de la visualisation doivent être conformes à la réalité.

 

C'est sur ce terrain,précisément,que je me suis servi d'elle.

Par exemple,en visualisant sur l'écran noir de mon champs mental toutes sortes de situations déjà vécues,ou bien autre-

-ment,en utilisant l'oeil de la visualisation comme celle d'une caméra à remonter le temps.

 

Ce processus visuel,s'il peut paraître assez compliqué ou abstrait pour les néophytes,n'en demeure pas pour autant moins efficace,car il permet d'exécuter et de faire des recherches en profondeur de l'intérieur,longues et très précises.

 

Point par point,la visualisation peut nous révéler l'origine des causes de nos erreurs, nous donner aussi un rapport très détaillé sur des situations passées que nous n'avons pas su analyser en temps réel.

 

Cet outil naturel,s'il est employé à bon escient est pour moi très utile,performant et surtout vraiment nécessaire.

 

Combinée avec la concentration et la mémorisation,elle peut remettre à volonté en scène,instantanément,avec les mêmes images réelles tous les actes manqués que nous n'avons pas su éviter et toutes les expériences individuelles et collectives positives,neutres ou négatives que nous avons vécu dans notre vie.

 

Synthèse du monde de la psychologie

Mes analyses et mes recherches aboutissent sur le fait que les temps futurs risquent sans doute d'être encore plus difficiles

et compliqués pour le monde psychologique.

 

Pourtant sa carte identitaire peut nous renseigner sur son immense complexité.Par exemple,le monde psychologique

d'un milieu très riche ou aisé est totalement différent

 

de celui d'un milieu modeste.Celui d'une personne,d'un groupe,

d'une famille,d'une communauté,d'un quartier,d'une ville ou d'un pays propose chacun une infinité de variations.

 

D'autre part,je vois que dans une large mesure la conscience individuelle et collective est fracturée ou morcelée par de nombreux dérèglements ou des disfonctionnements mentaux

 

et psychiques,dont les origines et les causes ignorées mais bien réelles ne sont pas clairement identifiées et ne peuvent pas être soignées ou traitées dans son ensemble.

 

De nos jours,il se trouve que le comportement psychologique,

psychique et mental de chacun d'entre nous essaye,consciem-

ment ou non,,et d'une manière générale,de pouvoir s'adapter,

 

de se greffer,de se différencier,d'imiter,ou de se calquer sur celui des autres et tant bien que mal de suivre le rythme effréné de la vitesse à laquelle la société moderne se projette,bouge et s'organise.

 

La transformation rapide des téléphones portables en mini

-ordinateur change aussi ce nouveau mode de comportement,

car il faut tout de même bien se rendre compte que maintenant,

nous sommes de plus en plus nombreux à se connecter à ce

 

support et cette réalité virtuelle de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps,ce qui peut déclencher ou a pout effet immédiat d'amener notre conscience à se partager entre deux mondes,dont la nature et les fonctions sont à la base,totalement opposées.

 

J'ai aussi la nette sensation que la plupart des personnes aujourd'hui passent plus de temps en contact téléphonique ou virtuel qu'en contact direct ou réel.

 

Ce changement contient également sont lot de stress,

d'anomalies et de modification psychologique.Dans le futur,

la psychologie devra faire face à un monde surpeuplé qui,

hélas,produit énormément de déchets,de gâchis,et d'une surconsommation boulimique.

 

Plusieurs siècles lui seront encore nécessaires avant de voir que tous ses moyens,ses racines profondes et son champs d'analyse,

de recherche et d'expertise puisse régénérer et rééquilibrer la balance de la santé mentale et psychique de la société dans

 

laquelle nous vivons et de celle de demain qui,si elle n'évolue pas dans le sens souhaité, nous promet  bien des problèmes et de nouveaux dérèglements à traiter,à considérer,à anticiper,à analyser,à surmonter et à résoudre.

Psychologie de la circulation

Cette page d'information sur la psychologie ne saurait s'achever si je n'abordais pas deux autres aspects plus ou moins confi-

dentiels et méconnus du grand public.

 

Afin d'étayer mes propos,prochainement,suite à une longue et profonde réflexion,j'aborderai donc pour votre lecture et développerai une petite analyse personnelle de la psychologie dans l'espace vital et urbain,et la psychologie de l'espace temporel.

L'ESPACE VITAL

 

Commençons si vous le voulez bien par le définir.L'espace vital est le territoire interdit à un membre de la même espèce.

Sa distance réelle qui s'établit entre deux individus est nommée distance relationnelle.Elle varie selon le degré d'affectivité liant les individus.

 

En règle générale,ce territoire se construit chez chaque individu au cours de leur jeunesse.Il représente également l'espace nécessaire à la survie.Il est physique et/ou psycholo-

gique et peut se définir tout autant par des normes ou des notions aux  caractères psychologiques.

 

Lorsq'un animal ou un homme voit son espace vital diminuer au-delà d'une certaine limite ou d'une certaine valeur,

apparaissent alors des problèmes de survie ou de conflit de nature psychologique.

 

On peut aisément dire aussi que la modification des relations

et réactions de deux êtres,quand l'un d'eux entre dans l'espace vital d'un autre,cela peut se concrétiser par l'apparition d'aggrèssivité ou de rejet.

 

Suivant les rapports sociaux qu'entretiennent deux humains,

le chevauchement de leurs espaces vitaux sera plus ou moins accepté,toléré ou rejeté.Il serait tout de même bon de savoir qu'en psychologie,l'espace vital est en général scindé en trois espaces concentriques centrés autour de la personne humaine.

 

Pour valider cette petite analyse,je qualifierai de mon point de vue ces trois espaces comme étant privé ou personnel,relatio-

-nnel et environnemental.

 

En premier lieu,notre espace privé ou personnel nous installe

et nous plonge en général dans des endroits ou des situations

ou s'établissent nos habitudes et où notre conscience en connait

 

bien tous les points forts et faibles qui nous sont familiers comme tous les repères dont nous avons besoin afin que notre analyse mentale n'en soit pas perturbée..

 

D'une vue psychologique,cet espace très proche s'analyse comme étant la plupart du temps favorable et sécure,et il apporte à notre conscience et à notre psychologie individuelle

 

une source de bien-être,de calme et d'épanouissement qui peut-être vécue soit d'une manière isolée,ou bien soit partagée avec d'autres individus.

 

De nos jours,cet espace s'est largement amplifié et dupliqué,car il peut circuler maintenant librement dans le monde virtuel et donc par ce canal,,désormais,nous pouvons le transmettre ou le

 

partager sans avoir à modifier ou à transformer son origine,sa provenance,sa nature et son identité comme étant réellement notre propre espace.

 

Depuis plus de deux ou trois decennies,en me servant de multiples analogies,j'ai facilement eu le temps de voir,

d'observer,d'étudier ou encore d'analyser que la conscience

 

individuelle et collective de notre société moderne ressent encore plus l'espace vital comme étant une propriété privée

ou comme une surface de survie délimitée qui ne doit pas être franchie.

 

Par exemple,dans les transports en communs,c'est une évidence.C'est d'ailleurs tellement flagrant que l'individu de base,aujourd'hui ne supporte plus que l'on vienne ou que l'on soit obligé de se placer,même temporairement,à l'intérieur de son espace vital.

 

Cela m'amène à dire que cet affaiblissement,ce refroidisse-

ment,cette nervosité et cette aggrèssivité latente n'est pas une surprise pour moi.Elle ne fait qu'indiquer tout simplement

 

q'une augmentation graduelle et progressive de petites ou de grandes difficultés,de multiples et nouveaux problèmes,

innombrables,non résolus individuellement.

 

Cette nécessité grandissante comme absolue tendra encore plus dans le futur à conduire le comportement personnel et collectif de la psychologie des individus à se barricader ou à préférer

 

s'enfermer davantage au centre de son pôle d'équilibre,contenu

ou existant dans chaque espace vital.

 

À SUIVRE....

L'ESPACE URBAIN

 

La psychologie de l'espace urbain représente pour moi la combinaison concrète du comportement psychologique que nous entretenons presque tous aujourd'hui avec l'environ-

 

nement naturel urbanisé et celui plutôt récent de la lente,

subtile mais progressive modification psychologique qui se voit être apportée,désirée et surtout utilisée par tous les moyens.

 

Les capacités et les perspectives infinies que commence à nous ouvrir le monde virtuel et la fascination qu'elle commande aux individus par le cyber-contact face à l'espace urbain sont un des enjeux majeurs de la vie communautaire et sociale.

 

La psychologie de l'espace urbain plus connue en général sous le nom commun de psychologie environnementale,est l'étude des interrelations entre l'individu et son environnement physique et social,dans ses dimensions spatiales et ses dimen-

-sions temporelles.

 

Elle s'intéresse aussi bien aux effets des conditions environ-nementales pouvant interférer sur les comportements,

cognitions et émotions de l'individu,qu'à la manière dont celui-ci perçoit et agit sur l'environnement.

 

On peut dire qu'elle correspond également à la prise de conscience,dans des domaines aussi divers que l'architecture,

l'anthropologie,l'urbanisme ou la psychologie,de la nécessité de prendre en compte la dimension humaine dans l'aménagement de l'environnement.

 

De tous temps,la psychologie de l'être humain face à l'espace urbain ou environnemental a évolué de telle manière que de nos jours,on peut constater que ses nombreuses modifications nous en décrivent et distinguent quatre niveaux de référence sociaux-spaciaux.

 

Le Micro-environnement ou espace privatif (logement,poste de travail) concerne l'individu et la sphère familiale.

 

Le Méso-environnement définit l'environnement de proximité partagé (espaces semi-publics,habitat collectif,quartier,lieu de travail,parcs,espaces verts) concerne les relations interindi-viduelles et les collectivités de proximité.

 

Ensuite vient le Macro-environnement représentant les environnements collectifs publics : 

 

(villes,villages,campagne,paysage) concerne l'individu dans sa relation avec la collectivité : communautés,habitants,agrégats d'individus.

 

Enfin l'Environnement global,qui est l'environnement dans sa totalité (l'environnement construit et naturel,les ressources naturelles) concerne la population et la société dans son ensemble.

 

À SUIVRE...

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Copyright © Patrick Marinier 2012-2018